L'IRTS de Franche-comté vous accompagne dans vos projets !
International : Mobilité | Partenariats internationaux
Mobilité
STAGES À L'ÉTRANGER

L’IRTS de Franche-Comté est engagé dans une dimension internationale depuis 2009. Chaque année, des étudiants/stagiaires, font le choix de réaliser un stage à l’étranger. A ce jour, l’IRTS a permis à 49 étudiants de mener à bien un projet de mobilité hors du territoire français. Pour les soutenir, plusieurs aides financières* peuvent exister :

 

erasmus+

ERASMUS+

L’IRTS de Franche-Comté est signataire de la chatre ERASMUS+ pour la période 2014-2020 ce qui lui permet d’encourager financièrement les mobilités européennes des étudiants stagiaires mais aussi des salariés.

| Télécharger la charte ERASMUS |

| Télécharger la déclaration en matière de stratégie ERASMUS |


Dynastage


Dispositif régional en Bourgogne-Franche-Comté, Dynastage permet aux apprentis et étudiants en formation initiale de bénéficier d’une bourse de mobilité mensuelle pour un stage dans n’importe quel pays du monde. Cette bourse peut se cumuler avec la bourse ERASMUS.

Pour plus d’information sur les stages à l’étranger
Emilie CUSENIER
Chargée des relations internationales, coordinatrice ERASMUS
emilie.cusenier@irts-fc.fr

| Télécharger le guide de mobilité |

 

*Le soutien financier n’est pas automatique il dépend de la situation et du statut de l’étudiant.

 
TÉMOIGNAGE
 

Un étudiant en formation de Moniteur Educateur, parti au Bénin, et bénéficiaire du dispositif « Dynastage » nous livre son témoignage :

« Dans le cadre de ma formation de moniteur éducateur, j’ai eu la possibilité d’effectuer mon stage hors employeur à l’étranger. C’est au Centre d’Accueil, d’Education et d’Intégrations des Sourds (CAES) à PORTO-NOVO (BENIN) que j’ai passé 8 semaines.
Il s’agit d’une école où il est possible de scolariser dans les mêmes conditions, enfants non-entendants et entendants ceci dans un but d’intégration sociale. Cette expérience m’a permis de découvrir un lieu singulier, unique, qui malgré les moyens énormes dont nous disposons n’existe pas en France. Ce centre donne la possibilité à ces jeunes sourds de prendre une place dans la société Béninoise. Il m’était parfois difficile d’identifier les enfants sourds et non sourds. En effet, tous pratiquent depuis leurs plus jeunes âges la langue des signes. Ce stage m’a permis de rencontrer le travail éducatif dans une autre culture, avec des moyens et des priorités autres que les nôtres. Dans ce pays où le handicap est souvent un signe de malédiction pour les familles et non subventionné par l’état, j’ai pris plaisir à rencontrer des personnes investies dans un projet devenu un exemple et reconnu par de nombreuses associations et ONG. Ce stage m’a donné une vraie leçon de solidarité, d’humilité, de rapports sociaux forts, que nous avons tendance à perdre dans nos sociétés occidentales. »

 
VOYAGES D'ÉTUDE
 
Si la mobilité est facultative pour la plupart des formations, la dimension internationale est intégrée dans la formation de médiateur familial. En effet, cette formation de niveau II, prévoit un voyage d’étude d’une semaine en fin de formation. L’objectif étant la découverte des pratiques de médiation hors frontière.
Ces voyages ont lieu soit en Europe, soit au Québec. Quelque soit la destination, « l’ensemble de ces rencontres a été d’une très grande richesse, la diversité des pratiques, des modes de pensées et de réflexion ont nourri sans aucun doute la future pratique des étudiants. Et nous pouvons saluer la grande qualité d’accueil et les relations chaleureuses instaurées de façon systématique »